Vue d'artiste des exoplanètes "géantes de gaz". © NASA/ESA
Vue d'artiste des exoplanètes "géantes de gaz". © NASA/ESA
03 janvier 2020 à 17h05

À la recherche d’exoplanètes !

Les exoplanètes fascinent astronomes et exobiologistes. Mais comment les recherche-t-on ? Les Curionautes te répondent !

Au-delà de notre système solaire, il existe des milliards de planètes. On les appelle exoplanètes. Cela signifie qu’elles sont en orbite autour d’une étoile différente de la nôtre.
C’est le cas de Proxima Centauri b, la plus connue des exoplanètes. Elle gravite au sein du système planétaire Proxima du Centaure. C’est l’exoplanète la plus proche de la Terre. Mais attention, elle est tout de même située à 40 000 milliards de kilomètres. On n’est pas prêt de l’explorer !

Les recherches depuis la Terre

Dès le 16e siècle, on soupçonnait déjà leur existence. Mais il a fallu attendre les années 1990 pour que la technologie permette de les trouver. C’est en 1995 que deux astronomes; Michel Mayor et Didier Queloz, ont découvert la toute première exoplanète : 51 Pegasi b, grâce au télescope terrestre de l’Observatoire de Haute-Provence. Cette découverte leur a permis d’obtenir le prix Nobel de physique en 2019. 

Pour détecter de nouvelles exoplanètes, de puissants télescopes ont été construits dans des endroits loin de tout, comme dans le désert d’Atacama au Chili. Dans ces lieux isolés, la pollution lumineuse et celle de l’air sont inexistantes. Idéal pour scruter l’Univers !

En 2018, le très grand télescope du Chili a saisi la première image d'une exoplanète en formation.
Le site du Très Grand Télescope du Chili. © Y.Beletsky (LCO)/ESO

En 2018, le très grand télescope du Chili a saisi la première image d’une exoplanète en formation.

Les recherches dans l’espace

Un télescope spatial est parfait pour observer l’Univers. Il est très puissant et performant. Mais surtout, il n’est pas gêné par l’atmosphère terrestre et a une vision plus nette de l’espace.

Depuis le 18 avril 2018, le télescope spatial américain TESS a pour objectif de recenser de nouvelles exoplanètes. Découvre dans la vidéo, les images de TESS, un an après le lancement de sa mission.

1 an de mission pour le télescope TESS.
Source : NASA

TESS succède à la mission du télescope spatial Kepler, en orbite autour du Soleil pendant neuf ans. D’après la NASA, Kepler a découvert plus de 2 000 planètes hors de notre système solaire. Depuis, on en a repéré plus de 4 000. Mais il y en a des milliards !

La recherche d’exoplanètes se poursuit toujours. Par exemple, le télescope spatial européen Cheops a été lancé avec succès le 18 décembre 2019.
Dans la vidéo ci-dessous, revis le décollage du satellite qui a mis en orbite le télescope Cheops !

Le lancement du télescope James Webb, développé par la NASA, est quant à lui prévu pour 2021.

On a trouvé quoi ?

Les scientifiques ont découvert des exoplanètes de différents types. La plupart sont des géantes de glace, comme Neptune, ou de gaz, comme Jupiter. Malheureusement, aucune n’est susceptible d’accueillir la vie. Il y fait soit trop froid, soit trop chaud !

Ils ont aussi découvert des planètes rocheuses, d’une taille similaire à celle de la Terre. C’est le cas de Kepler-22b, une exoplanète située dans la zone habitable du même nom. Les exobiologistes s’y intéressent beaucoup car selon eux cette planète aurait des conditions favorables à la vie. Passionnant !

La "super-Terre" Kepler 22-b.
La « super-Terre » Kepler 22-b.
© NASA/Ames/JPL-Caltech

Dans ton récit-docu du mois, les Curionautes enquêtent sur l’existence des extraterrestres. Procure-toi vite ton numéro !

6 commentaires

  1. pommy dit :

    Moi, j’aimerais bien aller dans l’espace mais j’aurais peur !!!

  2. Julie dit :

    Preum’s pour aller vivre sur Kepler 22-b

  3. Joe dit :

    Le satellite est trop bien fait !

    1. tom dit :

      Moi j’aime pas du tout 🙁

  4. John dit :

    WoW c’est beau !

    1. Fleur dit :

      Carrément trop trop beau !

Donne ton avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel curionautes.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.