6409469821
Le robot humanoïde russe Fedor © Roscosmos/Space Center Yuzhny
11 septembre 2019 à 14h54

Fedor, le robot humanoïde russe à bord de l’ISS

Les Russes ont envoyé pour la toute première fois un robot humanoïde, appelé Fedor, à bord de l’ISS. 

Après un premier essai d’arrimage raté le 21 août 2019, le robot Fedor a rejoint la Station Spatiale Internationale (ISS), à bord du lanceur russe « Soyouz », le 27 août. Avant son arrimage, six astronautes étaient déjà présents dans l’ISS. Après 17 jours en orbite autour de la Terre, Fedor a retrouvé le sol terrestre le 6 septembre 2019. Mission réussie ! 

Pourquoi envoyer un robot dans l’espace ?

Fedor, comme tous les robots humanoïdes, est capable d’imiter les mouvements humains. Il peut être d’une grande aide pour les astronautes au cours de missions spatiales :
• il n’a pas de contraintes physiques (fatigue, problèmes de santé …),
• il est capable d’effectuer des tâches minutieuses (manipuler un tournevis, utiliser des clés, etc.)

Le robot Fedor en train d'ouvrir une bouteille d'eau. © Roscosmos/Space Center Yuzhny
Le robot Fedor en train d’ouvrir une bouteille d’eau. © Roscosmos/Space Center Yuzhny

À l’heure actuelle, les astronautes doivent suivre des entraînements très longs et intensifs avant d’être envoyés dans l’espace. Pour gagner du temps et éviter de mettre en danger la vie des astronautes, les robots pourraient être utilisés par les agences spatiales dans le but d’explorer l’espace lointain. Malin !

De quoi est capable le robot Fedor ? 

Fedor mesure 1 mètre 80, la taille d’un homme. Il est très habile ! Il sait ouvrir une porte, tenir un tournevis, utiliser une perceuse et même conduire une voiture ! Pratique pour réaliser les tâches d’astronautes !

Aperçu des prouesses du robot Fedor

Le robot Fedor n’est cependant pas autonome, c’est-à-dire qu’il ne se déplace pas tout seul dans l’ISS. Fedor est piloté à distance et il reproduit les mouvements programmés par un homme depuis la Terre.

En octobre, les Curionautes enquêteront aux côtés d’une roboticienne pour répondre à la question de Curio : « À quoi servent les robots ? ». Envie de dévorer le nouveau récit-docu ? Le magazine n° 12 est à retrouver chez ton marchand de journaux dès le 18 septembre !

1 commentaire

  1. Tsunamy dit :

    Je trouve que c’est une très bonne idée de laisser partir des robots dans l’espace ! Ils sont autonomes et n’ont aucune contrainte ! Je trouve vraiment cette idée géniale !

Donne ton avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *