Lyre
Illustration : Sébastien Spagnolo

Le vrai/faux des Gaulois

22 janvier 2020 à 15h50

Qui étaient vraiment les Gaulois ? Un peuple barbare, toujours prêt à se battre et à manger du sanglier ? Pas si sûr ! Les Curionautes t’aident à démêler le vrai du faux.

Les Gaulois mangeaient du sanglier.

Faux ! C’est l’un des clichés les plus répandus car dans la BD Astérix, on voit souvent Obélix chasser du sanglier. En réalité, l’alimentation des Gaulois était variée. Ils élevaient des bœufs, des moutons, des chèvres et des porcs. Ils cultivaient aussi de nombreuses céréales comme le blé et l’orge, ainsi que des lentilles et des légumes.

Les Gaulois n’ont laissé aucun écrit.

Vrai ! Les connaissances étaient transmises principalement oralement par les druides. Ils partageaient leur savoir et l’histoire de leur peuple. Nous avons donc très peu d’écrits gaulois. Toutefois, quelques inscriptions gauloises ont été retrouvées sur des poteries ou gravées dans la pierre. Jules César a écrit un livre sur les Gaulois, La Guerre des Gaules. Mais attention, il ne disait pas forcément toute la vérité car les Gaulois et les Romains étaient ennemis ! Tout ce que l’on sait sur les Gaulois provient essentiellement des sciences de l’archéologie.

Les Gaulois portaient des casques à ailettes.

Faux ! On a tous l’image d’Astérix coiffé de son casque ailé. Pourtant, ce type de casque n’a jamais existé ! Les découvertes archéologiques ont montré que les casques gaulois avaient des couvre-joues. Pratique pour protéger le visage de ces grands guerriers ! Les couvre-joues ont pu être confondus avec des ailes.

© Siren-Com/ Wikimedia Commons

Les Gaulois étaient des barbares.

Faux ! Ni sauvages , ni sales, les Gaulois étaient civilisés. Encore une fois, cette idée reçu vient de Jules César qui utilisait le mot « barbare » pour les décrire. Bien au contraire, nos ancêtres étaient des artisans renommés qui fabriquaient des tissus et des bijoux. Soucieux de leur apparence, ils ont par exemple inventé le savon.

Les Gaulois formaient un peuple uni.

Faux ! C’est Jules César qui, en premier, a utilisé le mot Gaulois. En réalité, il existait une soixantaine de peuple différents, regroupés en territoires assez autonomes comme les Bituriges, les Sénons, les Arvernes… Ces peuples avaient chacun leur propre dirigeant et leur armée. Ils se faisaient souvent la guerre.

La Gaule, vers 60 avant Jésus-Christ
La Gaule, vers 60 avant Jésus-Christ
Illustrations : Loïc Méhée

Les Gaulois vivaient dans des huttes.

Faux ! Bien au contraire, les découvertes archéologiques ont montré que les Gaulois construisaient des maisons rectangulaires. Ils vivaient essentiellement dans la campagne dans des fermes familiales, ou regroupés en grandes exploitations. Il y avait également quelques villes fortifiées appelées oppidums.

Les Gaulois taillaient des menhirs.

Faux ! Les Gaulois n’ont jamais taillé le moindre menhir ! Ces pierres dressées ont été érigées au Néolithique, entre 2000 et 5000 ans avant Jésus-Christ, donc bien avant leur arrivée.

Les Gaulois ont inventé le pantalon à carreaux.

Vrai ! Pour être exact, les Gaulois ont inventé les braies. C’est un vêtement en forme de pantalon. Nos ancêtres étaient même très avancés en matière de confection de vêtements. Il tissaient et savaient même teindre leurs habits.

Les Gaulois organisaient beaucoup de banquets.

Vrai. De grands festins étaient organisés par les Gaulois importants. C’était l’occasion pour eux de se faire bien voir ou de célébrer une grande victoire.

Les druides préparaient de la potion magique.

Faux ! Par Toutatis, la potion magique n’a jamais existé ! Les druides préparaient plutôt des potions médicinales à base de plantes pour soigner les gens. On est loin du mythe de la potion qui rendait invincible !

Ce mois-ci dans ton magazine, les Curionautes enquête sur le mode de vie des Gaulois. Procure-toi vite ton numéro pour tout savoir de nos ancêtres !

5 commentaires

  1. 91350 dit :

    SUR GOOGLE IL Y A ECRIS QUE LES GAULOIS TAILLER PEUTETRE DES MENHIRS OU PEUTETRE PAS

    1. Camélia Balistrou dit :

      Si l’on se réfère aux dates, la construction des menhirs et le temps des gaulois ne coïncident pas.

  2. tibo0000 dit :

    Super, les gaulois!Très intéressant.

    1. grandruide dit :

      pourquoi reste t’on bloquer sur les « GAULOIS », nom donner je le rappel par jules César, dans ses écrits « la guerre des gaules ». doit-on rappeler qu’il les appelait « GALUS » coq en latin. nom qui est rester puisque c’est ce gallinacé qui est l’emblème de notre pays. pourquoi est-ce si dur d’admettre que la France était peuplé de clans celte qui pour la plupart ont donner leur nom a des villes ou a des régions comme par exemple, les parisis pour la ville de paris, les vénètes pour la ville de vanne en Bretagne, les namnètes pour la ville de Nantes et le plus connu de tous, non pas Astérix mais Vercingétorix chef celte des Arvernes qui a donner son nom a la région Auvergne et qui a fait trembler la jupette de césar. Rome a eu chaud aux miches. mais bon comme dans l’éducation nationale il se contente de rester sur de fausses infos nos enfants reçoivent des mensonges dés leur scolarisation. Libre a vous de suivre ce principe, mais des preuves empiriques on été découvertes prouvant que les gaulois en tant que peuple il serait peut être tant d’es tenir compte. KENAVO AR’VECHAL

      1. Camélia Balistrou dit :

        Nous avons déjà évoqué les origines celtes de nos ancêtres dans le récit-docu du mois de janvier.

Donne ton avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel curionautes.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.