Mammoth scene 3D illustration
© warpaintcobra/Adobe Stock (vue d’artiste)

Les randonnées du mammouth laineux

01 septembre 2021 à 08h10

 Les mammouths laineux seraient de grands marcheurs : c’est ce qu’affirment des équipes de recherches ! Mais comment ont-ils découvert cela ?

Presque deux fois le tour de la Terre, soit 70 000 kilomètres : c’est la distance parcourue au cours de sa vie par Kik, un mammouth laineux qui vivait il y a 17 000 ans en Alaska. Des scientifiques américains et canadiens ont pour la première fois pu étudier en détail les trajets de ce pachyderme. Cousin éteint de l’éléphant, il parcourait la « steppe à mammouths », une zone qui s’étendait sur tout le nord de l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord.

Les fossiles donnent de précieuses informations sur les espèces disparues.
Mise au jour d’un fossile de mammouth colombien © Krzysztof Wiktor/Adobe Stock

Les scientifiques connaissent plutôt bien ces animaux grâce aux nombreux fossiles et aux spécimens congelés qui sont parfois découverts dans la toundra : en étudiant leurs os, leur peau, leurs dents, ils apprennent des choses sur leur mode de vie. Certains sont si bien conservés qu’on peut étudier le contenu de leur estomac, et donc mieux connaître leur régime alimentaire !

Faire parler les fossiles

C’est justement en étudiant les restes de Kik que son parcours a été retracé. Son ADN (le plan de construction des êtres vivants) et ses ossements ont d’abord montré que c’était un mâle et qu’il est mort à 28 ans. Mais c’est surtout une de ses défenses qui a intéressé les équipes de recherches. Celles-ci grandissent en même temps que l’animal : des « couches » de dent s’ajoutent, comme pour le tronc d’un arbre !

En plus de l’âge de la bête, ces couches donnent aussi des informations sur le lieu où elle se trouve. En effet, les plantes que le mammouth mange à un endroit donné contiennent des atomes radioactifs comme le strontium, et ceux-ci vont se retrouver dans son corps, et notamment dans ses défenses. Comme leur composition et leur quantité varie en fonction du lieu, il est possible de déterminer où il était au moment où une « couche » de défense s’est formée, en étudiant les atomes présents dans cette couche. C’est grâce à cette méthode que les chercheurs ont retracé l’itinéraire du pachyderme durant toute sa vie.

Illustration : Sébastien Spagnolo

Carnet de voyage

C’est la première fois que l’on peut suivre si précisément le parcours d’un animal mort depuis très longtemps. Kik a passé son enfance près du fleuve Yukon, avant d’étendre son territoire de marche dans la région en grandissant. Vers 16 ans, alors qu’il s’est probablement fait expulser de sa horde, il s’est mis à voyager entre le nord et l’intérieur de l’Alaska. Pour cela, il passait par la chaîne Brooks, une chaîne de montagne qui traverse la région.

Les scientifiques imaginent que le mammouth se déplaçait de troupeau en troupeau pour se reproduire, ou alors  cherchait de la nourriture suite à des événements comme des sécheresses. Grand marcheur, ses nombreux aller-retours à travers les montagnes ont donné le chiffre impressionnant de 70 000 km parcouru au total !

Ces recherches nous renseignent sur le mode de vie des mammouths laineux et possiblement sur leur extinction. Selon les auteurs de cette étude, le changement climatique de l’époque pourrait avoir diminué la taille des zones habitables, notamment à cause de forêts qui ont remplacé des plaines. Cela pourrait être en lien avec l’extinction de l’espèce sur les continents il y a plus de 10 000 ans, peut être accélérée par les chasseurs de l’époque, friands de steaks de mammouth !

C’est quoi, un fossile ? Noura répond à la question de Curio en vidéo. Découvre-la vite !

2 commentaires

  1. Martin 1/2/3/4/5/6/7/8/9/10 dit :

    merci!!!

  2. tomh99 dit :

    Merci ,c’est cool j’ai appris plusieurs choses et j’ éspère de lire un autre documentaire sur les dinosaures.

Donne ton avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel curionautes.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.