Forêt
© Xurzon/ Getty Images
07 mars 2019 à 10h20

Pas si bêtes !

Le sais-tu ? Les plantes sont douées d’intelligence, elles seraient même plus intelligentes que les animaux !

Elles communiquent, elles prévoient le danger, elles pensent ! Les plantes sont très surprenantes ! Stefano Mancuso, l’un des chercheurs à l’origine de cette idée, affirme même que le monde végétal n’a rien à envier aux animaux ! Mais de quoi est capable une plante ?

Les formes d’intelligence des plantes

  • Elles anticipent le danger : chaque plante se développe en fonction des risques de son environnement (parasites, sècheresse, manque de lumière). Les racines, par exemple, se dirigent rapidement vers les zones les plus riches en eau et nutriments en anticipant toutes sortes d’obstacles !
  • Une mémoire d’éléphant : les arbres se souviennent parfois pendant plusieurs semaines des dernières rafales de vents subies !
  • Elle se parlent entre elles : les feuilles s’échangent des substances chimiques transmises dans les airs. À l’aide de ces substances, elles avertissent par exemple les plantes voisines d’un danger à venir.
  • Elles tissent des liens entre elles : chaque branche perçoit les branches voisines et fait en sorte de cohabiter en respectant le besoin de lumière de l’autre.
Certains arbres laissent un espace entre eux pour mieux capter la lumière.
© refractor /Flickr

Les plantes ont-elles un cerveau ?

À première vue, les plantes n’ont pas d’organes, ni d’estomac ou de cerveau. C’est pour cela qu’il est difficile d’imaginer l’intelligence des plantes.

On sait désormais que le « cerveau » des plantes se trouve dans leurs nombreuses cellules présentes sur les tiges, les feuilles et les branches. Grâce à ces cellules, elles perçoivent leur environnement et peuvent traiter les informations reçues.

Comme tous les êtres vivants, les plantes sont constituées de cellules invisibles à l’oeil nu .
© Fabian Krause/ EyeEm/ Getty Images

Elle résolvent des problèmes !

Selon Stefano Mancuso, « l’intelligence est la capacité à résoudre des problèmes. » A l’aide de leur mémoire, les plantes enregistrent toutes sortes d’informations qui assurent leur survie !

Par exemple, en se sentant en danger, l’acacia libère un gaz : l’éthylène. Ce gaz se dépose sur les feuilles voisines et déclenche la sécrétion de tanin : un poison mortel !
Cette réaction chimique protège l’acacia des herbivores comme les antilopes (koudous) ou les girafes.

Cela rejoint alors la définition du chercheur : le monde végétal est capable de résoudre des problèmes pour se développer et assurer sa survie. Il est donc doué d’intelligence !

Un groupe de girafes sous un acacia.
© fitopardo.com/ Getty Images

Les plantes te passionnent et tu aimerais en apprendre un peu plus à leur sujet ? Découvre ce mois-ci, dans ton magazine favori, le grand récit documentaire : Mais comment poussent les plantes ?

2 commentaires

  1. Mouni dit :

    Je ne savais pas que les plantes étaient intelligentes. J’avais déjà lu le Curionautes sur les plantes et je l’avais trouvé très intéressant. J’aime tous les Curionautes que j’ai (les 4 de 2019). Ça me donne envie de faire encore plus attention aux plantes et de jardiner avec ma maman.
    J’aimerais bien trouver les Curionautes de 2018, comment je peux faire ?

    1. Camélia Balistrou dit :

      Bonjour,
      Les Curionautes de 2018 sont malheureusement tous épuisés…

Donne ton avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces informations sont destinées au groupe Bayard, auquel curionautes.com appartient. Elles sont enregistrées dans notre fichier afin pouvoir gérer la réponse à votre commentaire par ce formulaire. Conformément à la loi « Informatique et Libertés » du 6/01/1978 modifiée et au RGPD du 27/04/2016, elles peuvent donner lieu à l’exercice du droit d’accès, de rectification, d’effacement, d’opposition, à la portabilité des données et à la limitation des traitements ainsi qu’au sort des données après la mort à l’adresse mail suivante, en joignant une photocopie de votre pièce d’identité à milancnil[at]milan.fr. Pour plus d’informations, nous vous renvoyons aux dispositions de notre Politique de confidentialité sur le site groupebayard.com. Vos données sont susceptibles d’être transmises à nos partenaires commerciaux, si vous ne le souhaitez pas, merci de nous adresser votre demande à l’adresse ci-dessus.