D'où viennent les ouragans

D'où viennent les ouragans
12 septembre 2018 à 15h03

Mais d’où viennent les ouragans ?

Dans cette nouvelle vidéo sur les ouragans, Noura explique à Curio comment se forment ces phénomènes météo extrêmes.

Irma et Harvey en 2017, Florence en 2018… chaque année, des ouragans causent de nombreux dégâts et forcent des milliers de personnes à fuir ou à se barricader chez elles, notamment dans les Antilles et sur la côte Est des États-Unis. Mais comment se forment ces phénomènes météo extrêmes ? Curio m’a posé la question, je lui réponds en vidéo !

 

Curio : Dis-moi, Noura… D’où viennent les ouragans ?

Noura : Pas de panique, Curio, je t’explique ! Mais calme-toi d’abord, ou tu vas tout casser, comme l’ouragan.

Je dis ouragan, mais on peut aussi l’appeler cyclone ou typhon selon les régions du globe.

D'où viennent les ouragans cyclones typhons

Tous ces noms désignent le même phénomène météo : une tempête géante et destructrice. Comme toi, Curio, quand tu t’énerves !

Il provoque des vagues qui fracassent les bateaux, il souffle des vents capables d’arracher des arbres, et déverse des pluies qui inondent les villes, parfois jusqu’au 1er étage des maisons ! Un vrai danger public !

Curio : Mais qu’est-ce qui fait naître un monstre pareil ?

Noura : Les ouragans naissent tous au-dessus des océans, sous les tropiques, là où il fait chaud et humide.

Dans ces zones, l’eau s’évapore et l’air chaud, léger et humide, monte vers le ciel pour former une couche de nuages. Comme quand on fait chauffer de l’eau : la vapeur se forme au-dessus de la casserole !

Sous l’effet de la terre en rotation sur elle-même, les vents tournent en montant.

Ainsi, l’ouragan tourne sur lui-même en se déplaçant : il forme un tourbillon.

D'où viennent les ouragans

Ces vents rapides font des ravages une fois qu’ils atteignent les côtes.

Mais, très vite, quand ils atteignent les terres où l’air est moins chaud, le vent faiblit, les pluies s’apaisent… l’ouragan se dissipe…

Curio : Merci Noura, j’ai tout compris ! Après la tempête, le calme revient !

Donne ton avis !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *